1 Rue Abbé de l'Épée, 13090 Aix-en-Provence
06 18 87 11 31

RÉDUCTION DES BESOINS ÉNERGÉTIQUES

etancheite a l'air

Un isolant installé sans membrane d’étanchéité à l’air verra ses performances chuter s’il est traversé par des flux d’air parasites.

Cette membrane devra également avoir la capacité de gérer les transferts de vapeur d’eau contenue dans l’air intérieur de votre logement et ainsi éviter les phénomènes de condensation mais également améliorer votre confort (air trop sec).
Certains points spécifiques sont à traiter avec minutie comme les gaines techniques, les menuiseries extérieures (coulissants, coffre de volets roulants) ainsi que les tableaux et boitiers électriques, trappes d’accès aux combles.
Ces exemples sont loin d’être exhaustifs.

Paramètre important pour caractériser une enveloppe de bâtiment, la perméabilité à l’air du bâti est caractérisée dans la réglementation thermique par un coefficient de perméabilité à l’air appelé Q4Pa-surf.
Ce dernier représente le débit de fuite par m² de surface hors plancher bas sous une dépression de 4 Pa, et s’exprime en m3/(h.m²).

Dans le cadre de la RT 2012, le traitement de la perméabilité à l’air des bâtiments à usage d’habitation est obligatoire. Les seuils réglementaires sont les suivants : 0,6 m3/(h.m²) pour les maisons individuelles et 1 m3/(h.m²) pour les logements collectifs.

Reprise d'étanchéité à l'air sur panneaux isolants polyuréthane en toiture.

La mise en œuvre d’isolants sains adaptés à notre climat méditerranéen, en épaisseur et densité suffisante peut permettre de différer les flux thermiques en période estivale et caniculaire (isolants à base de bois, cellulose, liège).

Conservation de la chaleur à l’intérieur de votre logement également garantie en hiver.

Isolation thermique des fondations d'une villa sur vide-sanitaire en panneau de liège.
Isolation d'une cloison en panneau de laine de bois.

Souvent négligée, la ventilation tient une place prépondérante dans votre logement.

Dans un habitat plus étanche à l’air (par remplacement des menuiseries extérieures par exemple), l’installation d’une VMC (ventilation mécanique contrôlée) est indispensable pour assurer le renouvellement de l’air intérieur pour l’évacuation des polluants et de l’humidité dus à votre activité (cuisine, linge, produits ménagers, plantes, animaux, mobilier) mais aussi à votre respiration et transpiration naturelle (humidité, dioxyde de carbone).
L’avantage sera également de ventiler en fonction des besoins et non de sur-ventiler comme c’est le cas avec une ventilation par tirage thermique naturel, source de grandes déperditions et de mauvaise ventilation selon les saisons.

Beaucoup de systèmes existent, nous en retiendrons simplement deux principaux :

VMC Simple Flux Hygroréglable de type B

Simple à mettre en œuvre et peu coûteuse, elle assurera un renouvellement d’air en fonction du taux d’humidité de chaque pièce du logement.
Permet de diviser par 2 à 4 fois les déperditions par rapport à une VMC basique.
Le ventilateur à vitesse variable consomme 2 à 3 fois moins d’électricité qu’une VMC standard.
Fonctionnant par balayage, l’air vicié est extrait en pièces humides (SdB, cuisine, WC), l’air neuf introduit en pièces sèches (chambres, salon) grâce à des entrées d’air, le moteur du ventilateur adapte sa vitesse en fonction du degré d’ouverture des bouches.
Limites de la VMC SF Hygroréglable-type B :
– manque de souplesse pour augmenter les débits pour une sur-ventilation nocturne en été (possibilité d’ouverture des fenêtres pour y remédier).
– compatibilité à étudier lorsqu’un système à combustion sur air intérieur est présent (poêle, chaudière) afin d’éviter la création de monoxyde de carbone.

Caisson vmc hygro-variable installé en combles perdus
VMC Double Flux avec récupérateur de chaleur

Plus contraignante à mettre en œuvre en rénovation et plus onéreuse, la VMC Double Flux offre de nombreux avantages aussi bien en terme de confort (absence de courants d’air, isolation acoustique, filtration des allergènes) que d’économies engendrées.
L’air vicié extrait transmet ses calories à l’air neuf entrant via un échangeur thermique.
Les rendements varient en fonction du type d’échangeur (courants croisés, contre courants, contre courants à enthalpie, rotatif) et surtout en fonction de sa mise en œuvre.
L’installation d’une VMC double flux peut ne pas être justifiée en fonction du climat et du niveau de performance recherché (elle sera indispensable sur une maison passive).
Sous notre climat méditerranéen, le raccordement à un puits provençal est judicieux.

VMC double Flux
VMC double flux à courants croisés

La société BC ENERG-ETHIQUE propose ses services en plomberie sanitaire et chauffage.

Particulièrement énergivores, vos réseaux doivent être bien isolés thermiquement afin d’acheminer la chaleur efficacement vers les émetteurs (radiateurs ou autres).

L’emplacement des appareils de production doit être réfléchi afin de limiter les longueurs de réseaux superflues.

Selon les configurations et cheminements, il peut être nécessaire d’isoler également les circuits d’eau froide.

Isolation thermique en cours sur les réseaux eau mitigée d'un CESI.
Pour toute question
ou demande de devis